BOUCHOUAREB : Rachid Nekkaz organise 4 rassemblements à Paris devant son appartement de 3 millions €

بوشوارب : 25،18،11 و 30 جوان، سنقوم بتعبئة الجزائريين المقيميين بفرنسا أمام شققهم في سانت ميشال، الشانزليزيه ونويي إن شاء الله
—–
وقعوا هنا من فضلكم لدعم حركة الشباب والتغيير
http://nekkaz-mjc.com/دعم-نموذج-الخلق-حزب-m
—–
Salem, Azul,

Vidéo :
https://m.youtube.com/watch?v=uS9C7ELCtyc

تجمع سلمي يوم 11 جوان على الساعة 15 ان شاء الله أمام شقة بوشوارب والتي قيمتها 3 مليون يورو (راتبه 3000 يورو / شهر):
موعد أمام نوتردام.
21 قاي مونتيبيلو 75005 باريس.
مترو: سانت ميشيل
صحيتRassemblement PACIFIQUE le 11 juin à 15h inshaAllah en face de l’appartement de 3 millions d’euros de BOUCHOUAREB (son salaire est de 3000€/mois) :
Rendez-vous devant Notre Dame.
En face du 21 quai Montebello, 75005 Paris.
Métro : Saint Michel
Sahit

—–
وقعوا هنا من فضلكم لدعم حركة الشباب والتغيير
http://nekkaz-mjc.com/دعم-نموذج-الخلق-حزب-m
—–

nekkaz P

Suisse : polémique sur les musulmans qui refusent de serrer la main de leur enseignant

Suite à cette nouvelle polémique au sujet de la question de  » serrer la main ou pas  » à leurs enseignants :

oooo22222222222222222222222

Rachid Nekkaz, homme politique algérien et militant des droits de l’homme, tient à préciser qu’il défendra toujours les libertés fondamentales.

Cependant il est pour le vivre-ensemble. Et il ne défendra jamais la bêtise humaine d’un côté ou de l’autre.

Serrer la main fait partie du vivre ensemble.

Mais mettre une amende quand on refuse de serrer la main est le signe que la société suisse se braque, se crispe.

Il y a un malaise profond qu’il faut essayer d’attenuer par la pédagogie et le débat et non par un arsenal juridique ou législatif.

Rachid Nekkaz considère qu’il est absurde de payer cette nouvelle catégorie d’amendes car cela signifierait que les musulmans ne sont pas sociables. Ce qu’il refuse de laisser croire.

Autant Rachid Nekkaz paiera toutes les amendes liées au port du niqab dans la rue, à partir du vendredi 1er juillet 2016 à Locarno (il sera présent), car cela relève d’une liberté dans l’espace public, et parce que  la rue représente le patrimoine universel de la liberté dans nos démocraties.

Autant il refuse de payer des amendes pour refus de serrer la main dans un lieu de la connaissance (écoles, universités) car il considère que cela donnerait une très mauvaise image de la sociabilité des musulmans en Occident. Et l’école, c’est le patrimoine universel du vivre-ensemble.