Rachid Nekkaz arrêté par la police à Alger.

tsa logo

nekkar caricature

le 28 novembre 2014 à 18 h 18 min – Hader Guenanfa.

Rachid Nekkaz, ex-candidat à la candidature à l’élection présidentielle d’avril 2014, a été arrêté, ce vendredi 28 novembre, par la police à l’est d’Alger, a-t-on appris de sources concordantes. Rachid Nekkaz a entamé, le 1er novembre dernier, une marche « pacifique ». Celle-ci devant se terminer par un rassemblement devant la Grande Poste à Alger.

Son action a trois objectifs. Il s’agit notamment de « démontrer qu’il est possible de mettre en place un changement pacifique » et « montrer à la jeunesse algérienne que rien de positif ne peut arriver sans efforts », a-t-il expliqué dans un entretien à TSA.

Rachid Nekkaz a déjà été arrêté par la police dans la commune de Seddouk à Béjaïa, le 13 novembre, pour « provocation d’attroupement ». Le 15 novembre, il a été relâché et placé sous contrôle judiciaire pour « incitation à attroupement ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *