2ème arrestation par 20 policiers.

photo 123

 

Ain-Defla : 20 policiers ont voulu nous expulser d’une station essence PRIVÉE. Le propriétaire, SI HANOUN, s’y est opposé. Yatih assaha.

Salem, Azul,

Est-ce que la gendarmerie et la police de la wilaya d’Ain Defla sont algériennes ou israéliennes ?

Il y a de quoi se poser la question.

En 24 heures :

– 23 gendarmes nous ont menottés et fermé nos tentes sous un pont à El Attaf (W.44).
– 20 Policiers sont venus dans une station essence privée à l’entrée d’Ain Defla pour nous expulser et fermer nos tentes.

Si le propriétaire de la station essence, M. HANOUN, n’avait pas eu le courage de répondre aux 20 policiers et aux 7 voitures de renseignements et de sécurité  » que nous étions ses invités », nous aurions été expulsés dans notre propre pays.

Ce comportement totalitaire, en violation des libertés individuelles garanties par notre constitution, est digne des soldats israéliens en PALESTINE.

C’est inacceptable et inadmissible dans notre République.

EXCUSES OFFICIELLES

La police et la gendarmerie doivent nous présenter des excuses officielles si elles ne veulent pas se couvrir de déshonneur.

En dehors de ces incidents, la population d’El Attaf, de Ruina, d’Ain Defla et des villages aux alentours a été FORMIDABLE.

7 novembre à 15h à ALGER

Après 600 Kms de marche depuis TLEMCEN,
Je donne RENDEZ-VOUS le SAMEDI 7 novembre à 15h devant le Ministère de l’Interieur à ALGER pour demander l’agrément du parti MJC, bloqué depuis 16 mois.


Commentaire

2ème arrestation par 20 policiers. — 2 commentaires

  1. Bravo, une véritable volonté, des défis courageux, exemplaire dans l’effort.
    Il est regrettable, qu’aucune presse, à ma connaissance, aucun journal, ni journaliste n’a donné ni relayé ces informations.
    J’ignore si je militerai pour votre Parti en formation, mais je ne peux que vous encourager à poursuivre votre honorable itinéraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *