ACQUITTEMENTS DE SAÏD BOUTEFLIKA ET DE GÉNÉRAUX

Communique MJC du 02 Janvier 2021.

Monsieur Said Bouteflika, le général Mohamed Mediène alias « Toufik », le général Athmane Tartag, ainsi que la communiste Louisa Hanoune avaient été arrêtés en mai 2019 et condamnés en septembre 2019 à 15 ans de prison pour «complot contre l’autorité de l’Etat et de l’armée».

Selon l’agence de presse officielle APS, une cour d’appel militaire vient d’acquitter aujourd’hui, ce samedi 2 janvier, le frère de l’ex-président, Saïd Bouteflika et les deux généraux en charge du renseignement, Mohamed Mediène et Athmane Tartag.
Il est difficile de savoir ce qui se cache derrière ces acquittements.

Nous pouvons supposer que c’est un début de règlement des lourds contentieux entre les différents clans du pouvoir afin de constituer un FRONT COMMUN pour régler les nombreuses crises en interne dans le pays et à l’international.

Après ces acquittements, il sera difficile pour les pouvoirs publics de justifier de l’incarcération de l’ensemble des militants du Hirak dont Rachid Nekkaz, qui ne sont que des prisonniers d’opinion pacifiques qui n’ont jamais commis de délits ou de crimes.

Bien au contraire, ces militants ont contribué a travers leur engagement à dénoncer les dérives du système et à favoriser l’émergence d’une Algérie meilleur.

Par conséquent, Rachid Nekkaz et tous les militants du Hirak emprisonnés doivent être immédiatement remis en liberté.

Cliquer sur lien ci-dessous pour soutenir la libération de Rachid Nekkaz
http://nekkaz-mjc.com/appel-pour-la-liberation-immediate…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.