Rencontre entre Rachid Nekkaz et le Ministre koweitien du Pétrole Ali Al Omaïr

photo ok

طلب رشيد نكاز من الوزير البترول الكويتي علي العمير الضغط على توتال من أجل مورا توريوم « وقفا » لمدة 7 سنوات على الغاز الصخري في عين صالح.

16 ماي: باريس
موعد في الشانزليزيه ضد توتال يوم السبت 16 ماي على الساعة 15 إن شاء الله من أجل دعم سكان عين صالح.
24 ماي على الساعة 17 في الجزائر العاصمة:
مظاهرة أمام مقر « سلطة ضبط السمعي البصري » بشارع ديدوش مراد للاحتجاج سلمي ضد إلغاء حصة  » الجزائرية ويك أند » لمصطفى كساسي.
——-
وقعوا هنا من فضلكم من أجل التغيير في الجزائر :
http://nekkaz-mjc.com/?page_id=211900



Rachid Nekkaz a demandé au Ministre koweitien du Pétrole Ali Al Omaïr de faire pression sur TOTAL pour un moratoire de 7 ans sur le gaz de schiste à In Salah.

Agenda de Rachid Nekkaz :

– 16 mai : Paris
Rendez-vous directement sur les Champs-Elysées contre TOTAL le samedi 16 mai à 15h inshaAllah en soutien aux habitants d’In Salah.

– 24 mai à 17h à Alger :
Manifestation devant l’Agence de régulation de l’audiovisuel (ARAV) rue Didouche Mourad à Alger pour protester pacifiquement contre la suppression de l’émission El Djazaïria Week-end de Mustapha Kessaci.
————
Signez ici pour le Changement en Algérie SVP :
http://nekkaz-mjc.com/?page_id=211900

Arrestation et expulsion de Rachid Nekkaz par la police d’In Salah sur ordre politique d’Alger.

Accueil très chaleureux et fraternel de Rachid Nekkaz par les habitants d’In Salah.

En route vers In Salah, rencontre avec des Algériens

Intervention de l’armée algérienne à In Salah pour calmer la situation.

Scandale : M. Chakib Khelil continue d’administrer le site internet du Ministère algérien de l’énergie et des mines

José Bové appelle le monde à soutenir les anti-gaz de schiste en Algérie

logo chouf chouf

josé bovet

L’idée d’utiliser une denrée aussi rare, précieuse et vitale que l’eau pour aller fracturer des roches à plusieurs milliers de mètres sous terre n’a pu naître que dans l’esprit malade de gens qui depuis longtemps ne perçoivent du monde que les signes renvoyés par le CAC 40 ou la croissance du PNB.

Les mobilisations en France ont contraint le gouvernement de l’époque à faire voter une loi contre la fracturation hydraulique. C’était une superbe victoire qui a surpris tout le monde par sa rapidité et par le fait que parmi les opposants, se retrouvaient, côte-à-côte, des citoyens d’horizons politiques très différents. La défense de l’eau brisait les carcans politiques classiques qui imposent un monde binaire, droit/gauche, noir/blanc.

La Pologne était soi-disant le nouvel Eldorado pour les multinationales des hydrocarbures qui sont arrivés à Varsovie dans les bagages d’Obama en 2008. Depuis, les paysans et les citoyens se sont mobilisés. Certains, que j’ai rencontrés à plusieurs reprises dans l’est à la frontière avec l’Ukraine, se sont relayés pendant des mois, jours et nuits, pour empêcher les camions vibreurs d’entrer dans leur champ. Leur détermination a fini par arracher le morceau et les multinationales ont quitté les lieux en catimini.

Ces mêmes multinationales sont allées explorer le terrain en Roumanie d’où elles ont également été chassées par des milliers de manifestants déterminés. Chevron a annoncé son départ, le plus discrètement possible, il y a quelques jours seulement de ce pays.

Face aux dégâts sanitaires et environnementaux, aux Etats-Unis, l’Etat de New York a interdit la fracturation hydraulique et la Californie pourrait lui emboîter le pas très prochainement.

Sur cette planète, les gens refusent le gaz de schiste. Nombreux sont ceux qui se dressent, gagnent et leurs victoires font boule de neige.

Le simple fait que Total songe à exploiter le gaz de schiste dans le désert montre une fois de plus que cette entreprise est criminelle. Elle devra répondre de ses crimes devant un Tribunal environnemental international qui, je l’espère, verra le jour prochainement.

Total pensait pouvoir s’épanouir dans un pays du Maghreb sous la protection d’un système politique corrompu et répressif. Elle en est pour ses frais.

Total, grâce à son arrogance et à son cynisme, a soulevé la colère de dizaines de milliers d’Algériennes et d’Algériens en qui je me reconnais.

Total doit immédiatement interrompre ces recherches dans cette région et laisser les gens tranquilles.

Les manifestations contre l’exploration du gaz de schiste en Algérie ne mollissent pas, bien au contraire ! Elles sont de plus en plus nombreuses. Elles doivent être soutenues par l’ensemble des habitants de la planète et en particulier par nous, qui habitons de l’autre côté de la Méditerranée, et qui sommes leurs voisins.

Moins de dix mois avant la Conférence sur le réchauffement climatique qui se déroulera à Paris, ces Algériennes et ces Algériens qui disent NON aux gaz-euros font naître l’espoir comme les indiens d’Equateur qui refusent avec acharnement de laisser dévaster leur forêt pour une poignée de pétro-dollars. Les gens se redressent. C’est une nouvelle donne que les chefs d’état qui se réuniront à Paris en décembre 2015 doivent sérieusement prendre en considération.

Ces manifestations sont le signe de l’émergence d’une conscience écologique mondiale qui place les ressources naturelles, la qualité de la vie, la beauté des paysages au-dessus des profits et sur lesquelles les idéologies de toutes natures viennent se fracasser. De ces manifestations coule une source d’espérance et de détermination qui nous renforce.

MANIFESTATIONS DEVANT TOTAL (Paris-La Défense )

total défense

موعد يوم 21 مارس على الساعة 10 صباحا أمام دائرة عين صالح نحو الجزائر العاصمة لمسيرة طويلة 1،350 كلم ضد توتال.

الهدف: تدويل مشكلة عين صالح لفرض مورا توريوم لمدة 7 سنوات إن شاء الله.
—–
وقعوا هنا من فضلكم من أجل التغيير:
http://nekkaz-mjc.com/?page_id=211900
—–
سلام، ازول،
استغلال الغاز الصخري يمكن أن يلوث المياه الجوفية، التي هي المصدر الوحيد للمياه في هذه المنطقة الصحراوية
توتال تنتهك حظر استغلال الغاز الصخري في فرنسا في جعل الجزائر، « صندوق قمامة فرنسا ».
شكرا، تنميرت
—–
المظاهرات القادمة أمام توتال (باريس لا دي فانس).
الجمعة 13 مارس على الساعة 12:00
و
السبت 21 مارس على الساعة 15 إن شاء الله.
جندوا من فضلكم أصدقائكم، وعائلاتكم لإنقاذ مياه صحرائنا من تلوث الغاز الصخري.
http://m.huffpost.com/mg/entry/6768188

—-
Rendez-vous le 21 mars à 10h devant la Daïra d’In Salah vers Alger pour une longue marche de 1350 Kms contre TOTAL.
Objectif : Internationaliser le problème d’In Salah pour imposer un moratoire de 7 ans inshaAllah.
—–
Signez ici pour le Changement SVP :
http://nekkaz-mjc.com/?page_id=211900
—–
Salem, Azul,
L’exploitation du gaz de schiste risque de polluer la nappe phréatique, seule source d’eau dans cette region saharienne.

TOTAL viole l’interdiction d’exploiter le gaz de schiste en France en faisant de l’Algérie, « la poubelle de la France ».
Chokran/Thanmirt
——-
PROCHAINES MANIFESTATIONS DEVANT TOTAL (Paris-La Défense ) :

Vendredi 13 mars à 12h et
Samedi 21 mars à 15h inshaAllah

MOBILISEZ SVP vos amis et vos familles pour SAUVER L’EAU de notre Sahara de la pollution du gaz de schiste.

http://m.huffpost.com/mg/entry/6768188

Rachid Nekkaz se remet en marche pour « internationaliser le combat d’In Salah contre le gaz de schiste »

al huffington post

 

n-NEKKAZ-TOTAL-large570

Rachid Nekkaz, le candidat malheureux à la Présidentielle de 2014, reprend son bâton de pèlerin, contre le gaz de schiste, cette fois-ci. Après sa « Marche pour le changement » de 669 km le 1er novembre dernier, le fondateur du Mouvement pour la jeunesse et le changement (MJC) s’ébranlera à partir du 21 mars pour un périple de 1350 km d’In Salah à Alger.

« Au départ, j’avais prévu une marche de 550 km de Tlemcen à Alger mais, vu l’urgence du dossier et la position suicidaire de l’Etat algérien sur la question, j’ai décidé de changer mon itinéraire et de faire une marche d’In Salah à Alger pour que la parole des militants d’In Salah dépasse les frontières de la daïra », explique au Huffington Post Algérie le politicien de 43 ans.

Rachid Nekkaz a prévu de se rendre une première fois dans ce bastion de la lutte anti-schiste en Algérie depuis deux mois, le 5 mars prochain pour proposer aux représentants de la population locale d’organiser avec les leaders politiques une conférence nationale sur le gaz de schiste.

Il reviendra ensuite à In Salah le 21 mars, jour prévu pour démarrer la marche vers Alger. « Nous avons prévu de parcourir 1350 km en 40 à 50 jours en passant par El Goléa, Ghardaïa, Djelfa, Laghouat, Médéa », détaille Rachid Nekkaz.

Moratoire

Le président du MJC propose un moratoire de sept ans « pour voir sereinement les avancées technologiques et s’assurer à 100% qu’il n’y aura pas de pollution de la nappe phréatique ». Il veut soumettre ce moratoire à l’entreprise française Total qui gère le site d’In Salah et a donc organisé un rassemblement devant le siège de la multinationale française à Paris

Manifestation le mardi 24 février 2015 contre TOTAL devant son siège à la Défense à Paris.

Nekkaz: Rebrab est un homme courageux

Logo chourouk

nekkaz balcon paris

L’ancien candidat à la candidature pour l’élection présidentielle du 17 avril 2014, Rachid Nekkaz a appelé le ministre de l’Energie et le Pdg par intérim de Sonatrach à démissionner pour « éviter la dégradation de la situation sociale à In Salah et le blocage politique du pays qui reste sans président ».

Rachid Nekkaz a écrit mardi sur sa page facebook en s’adressant à ceux qu’il appelle les « dirigeants de l’énergie » qu’ « il est temps aux dirigeants du secteur de l’énergie en Algérie de présenter leur démission».

Par ailleurs, Nekkaz a loué l’attitude du patron du groupe « Cevital », Issad Rebrab au sujet d’extraction du gaz de schiste. « Un grand salut à la position courageuse de M.Issad Rebrab, premier industriel algérien, contre l’exploitation du gaz de schiste », a-t-il écrit sur sa page facebook.

« Il semble que le gouvernement algérien ait perdu le soutien des industriels dans sa folie pour l’exploitation du gaz de schiste à In Salah. La position qu’a prise M.Rebrab, lors de la conférence « Fikra » à l’hôtel Aurassi, qui appelle le gouvernement à développer d’autres secteurs comme la pétrochimie et les produits alimentaires, est une position juste et responsable », estime-t-il.

Pour rappel, Rebrab s’est opposé à l’exploitation du gaz de schiste en déclarant que « le gaz de schiste n’est pas une priorité pour l’Algérie ».

Gaz de Schiste: Rachid Nekkaz demande le limogage du Président de la Sonatrach.