Communiqué : Algérie-Maroc : Barakat !

Rachid Nekkaz, candidat aux présidentielles algériennes d’avril 2014, demande au Président Bouteflika et au Roi Mohamed VI de cesser de jouer aux enfants gâtés sur le destin de 100 millions de Maghrébins.
BoutefM6
Après la… déclaration du Président Bouteflika demandant légitimement l’ajout d’observateurs des droits de l’homme au Sahara occidental et la décision du Maroc de rappeler son ambassadeur d’Alger pour consultation, Rachid Nekkaz considère qu’il est temps pour les dirigeants du Maghreb de se comporter en Hommes d’Etat soucieux de l’intérêt exclusif du peuple maghrébin.L’heure des caprices d’Etat doit être révolue. Il est temps de se mettre autour d’une table et de crever l’abcès d’un demi-siècle d’incompréhensions mutuelles, de stérilité diplomatique et de gâchis économique avec un seul perdant : le peuple maghrébin.

Rachid Nekkaz en appelle à une normalisation rapide des relations entre l’Algérie et le Maroc en abordant sans tabous tous les différends (Sahara occidental, drogue, frontières, contrebande, etc…) pour éviter une dégradation des relations bilatérales et cesser d’être la risée du Monde civilisé.

http://nekkazpresident.com/75-000-signatures/


Commentaire

Communiqué : Algérie-Maroc : Barakat ! — 7 commentaires

  1. OUI a l’ouverture des frontières avec le Maroc, OUI a la construction d’un grand Maghreb Unis Inshaa’Allah , Le Grand Maghreb un peuple Frère , et comme a dit Rachid Algérie-Maroc : Barakat , pour info Bouteflika est né au Maroc a Oujda

  2. Bonsoir Tout le monde et au futur président Inchalah pour quoi pas ! je ne le vois pas un conflit vu que tout le monde gagne sont intérêt à la fin, le plus grand perdant c’est les deux peuples qui s’aiment et frères au même temps…….

  3. Bravo, Monsieur Nekkaz,
    Un millier de personnes comme vous suffit pour que les frontières entre le Maroc et l’Algérie soit déjà ouverte pour le bien de notre peuple (Marocains + Algériens) .
    Je vous souhaite bonne chance pour les élections prochaines, des hommes comme vous peuvent changer les choses dans le bon sens.
    PS : je suis marocain.

  4. Bonsoir M. Nekkaz
    Si vous voulez postuler pour la Présidence de la RADP il serait souhaitable de bien vous renseigner sur les relations algéro-marocaines depuis l’époque de l’Emir Abdelkader à ce jour. S’asseoir à une table, siroter un thé ou déguster un café n’a jamais réglé un problème. Que de réunions ont été tenues, combien de protocoles signés, combien de vœux pieux? ET hélas ce n’est pas le cas seulement de l’Algérie et du Maroc mais de tous les pays arabes entre eux (regardez l’actualité). Tant que des élections libres et honnêtes (et il faut informer les citoyens bien avant les élections) ne porteront pas à la magistrature suprême un Président bien élu et des députés bien élus (sans magouilles et forfaitures) alors oui les arabes discuteront entre eux d’une manière responsable. Qu’est ce que ça coute au Maroc de permettre un référendum au Sahara Occidental? A tout casser » l’indépendance politique » mais une inter dépendance avec le Maroc en premier lieu et l’Algérie et la Maurétanie en second lieu. De plus un soutien quasi simultané pour la récupération de Ceuta et Melilla (provinces annexées par l’Espagne mais que se garde bien de réclamer le pouvoir au Maroc pour des raisons …..cherchez à qui profite cette situation? Même l’Espagne et l’Europe en finiraient avec un gros problème celui des immigrés clandestins. Il faut le courage politique de tous les élus européens (surtout français et espagnols) et maghrébins (Maroc, Algérie, Tunisie, Lybie, Mauritanie) pour régler ce problème. Dans la foulée il faut soutenir l4espagne pour la récupération de Gibraltar. Ce n’est pas simple M. Nekkaz. Ce n’est pas une affaire entre Mohamed VI et Bouteflika mais une affaire euromaghrébine.
    Salutations et bon courage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *