Coup d’Etat politique en Algerie

 

 

 

Après l’élimination physique du président Boudiaf en 1992, 40 millions d’Algeriens assistent aujourd’hui à l’assassinat politique du Premier Ministre Tebboune : tous les 2 voulaient lutter contre la corruption totale en Algerie.

MANIFESTATIONS À PARIS ET À ALGER

Après avoir organisé 59 manifestations « contre la Corruption en Algérie » à Paris depuis 2014, et 21 arrestations en Algerie,

Rachid Nekkaz, president du parti d’opposition  » Mouvement pour la Jeunesse et le Changement  » appelle à une manifestation à PARIS le Samedi 19 août à 15h au 76 avenue des Champs-Elysees, et à ALGER la dimanche 20 aout à 15h à la Grande Poste, contre ce coup d’Etat politique et contre la corruption qui gangrène l’Etat et la société Algérienne.

L’absence du president Abdelaziz Bouteflika de la scène politique Algérienne, depuis son AVC de 2013, explique ce coup d’état politique concocté par un entourage présidentiel noyauté par la corruption et les affaires (détournements de fonds, comptes offshore, biens mal acquis des dignitaires à Paris, Panama Papers).
——-
Contact :
Rachid Nekkaz
www.facebook.com/nekkaz2019
(1 million d’abonnés).
Tel (Alger) : 00 213 556 57 19 34

 

 


Commentaire

Coup d’Etat politique en Algerie — 3 commentaires

  1. La mafia politico-financière, qui n’épargne rien allant du foncier, au marché informel, à l’économie parallèle, la corruption, la religion islamique ,la fausse monnaie. Cette mafia est-elle si structurée et si solide pour qu’elle puisse porter atteinte à l’économie nationale, ou serait-elle le fruit de divers réseaux qui activent dans des créneaux où les intérêts des uns et des autres convergent au sein des institutions de l’Etat ? On parle également de système mafieux. Les membres sont appelés « mafieux » (sans distinction de nombre), ou parfois « mafiosi », d’après le nom donné par les italiens. Un bref aperçu de la Mafia, selon sa définition originale qui n’a aucun dénominateur commun, avec nos réseaux de malfaiteurs, nos barons de la drogue et de criminels endurcis contrairement, à la vraie et authentique institution, de cette pieuvre qui de tout temps a gouverné le monde, d’où le paradoxe avec celle qui sévit dans notre pays. Un état dans un état c’est ce qui semble ressortir, des grandes institutions dites maffieuses, à travers le monde, alors de grâce n’insultez pas notre intelligence.

    Mr Mohamed Nassim Bouhedli Homme de Paix Musulman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *