DÉCISION DE LA CHAMBRE D’ACCUSATION

Communiqué MJC du 29 juillet 2020

Le président du Mouvement de la jeunesse pour le changement (MJC), Rachid Nekkaz, est incarcéré à la prison de Koléa depuis 239 jours soit 7 mois et 26 jours.

La chambre d’accusation de la cour d’Alger a décidé, ce mercredi 29 juillet 2020, de renvoyer Rachid Nekkaz devant le tribunal criminel.

Et ce malgré les nombreuses preuves, dont les piratages de sa page Facebook, apportées par les avocats de Rachid Nekkaz démontrant son innocence.

Rachid Nekkaz est donc officiellement poursuivi pour:

1.  » Incitation à porter les armes contre les représentants de l’Etat « 

2.  » Citation à attroupement non armé « 

3. » Publication pouvant porter atteinte à l’intérêt national « 

Malheureusement, tout cela n’a rien à voir avec la justice, c’est simplement un procès politique dont l’objectif est de punir Rachid Nekkaz pour être l’un des principaux initiateurs du Hirak.

Mais surtout d’être devenu une personnalité politique crédible ayant des propositions positives pour l’Algérie ainsi qu’un réel pouvoir de nuisance contre ceux du système qui aspirent à s’enrichir illégalement et à atteindre les plus hautes marches du pouvoir.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.