Flagellation d’une femme au Soudan/Nekkaz traveling to Sudan to support woman facing flogging

Communiqué/flagellation d’une femme au Soudan

Rachid Nekkaz se rendra ce jeudi 19 septembre au Tribunal à Khartoum (Soudan) apporter son soutien à Amira, la jeune femme qui a refusé de remettre son voile.

amira

 Ce jeudi 19 septembre, Rachid Nekkaz, militant des droits de l’Homme et candidat aux élections présidentielles algériennes d’avril 2014, se rendra à Khartoum pour exhorter le gouvernement soudanais à renoncer à la pratique de la flagellation (article 152 du code pénal soudanais).

Au nom du respect universel des libertés publiques, Rachid Nekkaz sera présent au tribunal pour apporter son soutien à Amira et aux femmes soudanaises qui refusent librement de couvrir leurs cheveux dans l’espace public.

Rachid Nekkaz a créé en juillet 2010 un fonds de défense de la liberté et de la laïcité afin de payer les amendes des femmes qui portent librement le niqab dans la rue exclusivement.

Press Release: Nekkaz traveling to Sudan to support woman facing flogging 

Rachid Nekkaz is traveling to the Khartoum Courthouse where Amira, the woman who faces flogging for refusing to cover her hair, is scheduled to be tried and possibly faces flogging. 

This Thursday, September 19th, Rachid Nekkaz, the human rights activist and candidate for the 2014 Presidential elections in Algeria, will be arriving in Khartoum, Sudan, to urge the Sudanese government to renounce its use of flagellation (article 152 of the Sudanese penal code).

In the name of universal respect of human rights and personal freedom in public spaces, Rachid Nekkaz intends to be present at the courthouse hearing to personally bring his support to Amira, and to all Sudanese women who freely refuse to cover their hair in public open spaces.
Rachid Nekkaz created a fund in June 2010 for the defense of personal and religious freedom in public spaces.  The fund is used to pay the fines for women in Europe who chose freely to wear the niqab on sidewalks and outside spaces.

Contact :
Rachid Nekkaz
Tel : (33) 660419059
www.nekkazpresident.com


Commentaire

Flagellation d’une femme au Soudan/Nekkaz traveling to Sudan to support woman facing flogging — 4 commentaires

  1. Bonne initiative de votre part Monsieur Nekkaz

    Houria Triaki@ En Algérie il faut renforcer déjà la législation sur le harcèlement sexuelle dont sont victime les femmes algérienne

  2. Bonjour,
    charité bien ordonnée commence par soi-même
    Tout à votre honneur cette empathie. Mais voyez vous l’Algérie n’est pas en reste concernant les femmes, certes il n’y a pas de flagellation mais il existe d’autres maux qu’il faut penser à éradiquer.

    • Bonsoir,
      je suis d’accord avec vous.
      Mais l’Algérie n’est pas seule au monde; Il est important que nous jetions un regard sur le monde qui nous entoure sinon l’effet boomrang peut être terrible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *