L’ALGÉRIE RÉCLAME À LA FRANCE «LA TOTALITÉ DE SES ARCHIVES »

Communiqué du 23 décembre 2020

Rachid Nekkaz soutient la démarche de l’Algérie qui exige de la France qu’elle lui remette la « totalité » des archives de la période coloniale en Algérie de 1830 à 1962.

Rachid Nekkaz espère que ce travail mémorial entre l’Algérie et la France permettra de révéler la véritable histoire des 132 ans de colonisation et plus particulièrement sur les événements de la guerre d’indépendance afin de réconcilier les mémoires et que la vérité émerge pour réécrire l’histoire.

Dans l’hypothèse d’une réponse positive de la France, Rachid Nekkaz demande aux pouvoirs publics algériens que l’accès à la totalité des archives de la colonisation, dont le délai d’enregistrement est supérieur à 50 ans, soit possible pour l’ensemble des citoyens algériens à partir d’une simple demande écrite.

Rachid Nekkaz demande également l’accessibilité de la totalité des accords secrets durant cette période entre l’Algérie et la France car n’oublions pas que l’armée française a conservé secrètement, jusqu’en 1978, un site d’essais d’armes chimiques sur le territoire national soit 16 ans après l’indépendance du pays.

Cet échange d’archives permettra ensuite d’aborder la question des réparations des dommages coloniaux et de l’indemnisation de l’Algérie par la France.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.