Nekkaz: Rebrab est un homme courageux

Logo chourouk

nekkaz balcon paris

L’ancien candidat à la candidature pour l’élection présidentielle du 17 avril 2014, Rachid Nekkaz a appelé le ministre de l’Energie et le Pdg par intérim de Sonatrach à démissionner pour « éviter la dégradation de la situation sociale à In Salah et le blocage politique du pays qui reste sans président ».

Rachid Nekkaz a écrit mardi sur sa page facebook en s’adressant à ceux qu’il appelle les « dirigeants de l’énergie » qu’ « il est temps aux dirigeants du secteur de l’énergie en Algérie de présenter leur démission».

Par ailleurs, Nekkaz a loué l’attitude du patron du groupe « Cevital », Issad Rebrab au sujet d’extraction du gaz de schiste. « Un grand salut à la position courageuse de M.Issad Rebrab, premier industriel algérien, contre l’exploitation du gaz de schiste », a-t-il écrit sur sa page facebook.

« Il semble que le gouvernement algérien ait perdu le soutien des industriels dans sa folie pour l’exploitation du gaz de schiste à In Salah. La position qu’a prise M.Rebrab, lors de la conférence « Fikra » à l’hôtel Aurassi, qui appelle le gouvernement à développer d’autres secteurs comme la pétrochimie et les produits alimentaires, est une position juste et responsable », estime-t-il.

Pour rappel, Rebrab s’est opposé à l’exploitation du gaz de schiste en déclarant que « le gaz de schiste n’est pas une priorité pour l’Algérie ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *