Lutte contre le chômage des 6 millions d’Algériens (avec les femmes au foyer)

chomage algerie(Bitala) : Rachid Nekkaz, Candidat de la Jeunesse et du Changement, propose de créer 800 000 emplois sur 5 ans en mettant la priorité sur la formation, l’installation d’entreprises algériennes et étrangères dans des zones franches industrielles et le tourisme international.

1) Pour ceux qui n’ont pas de formation ou qui ne travaillent pas, je vais créer dans toutes les Wilayas des écoles de métiers afin de leur apprendre un métier manuel (maçonnerie, électricité, plomberie, menuiserie, travaux publics, etc..), ou informatique (apprentissage des metiers du web, coding).

2) Je vais créer 48 zones franches industrielles dans toutes les Wilayas pour attirer des entreprises de production de biens d’equipements et de consommations (et non de commercialisation et de distribution) algériennes et étrangères afin d’embaucher des jeunes.
Pour ces nouvelles entreprises créées, il n’y aura pas d’impôt pendant 5 ans dans les villes du Nord, et pendant 10 ans dans les villes du Sahara.
La règle des 49/51% sera modifiée. Ainsi, les entreprises étrangères pourraient avoir la majorité du capital des entreprises qu’elles installeront en Algérie (51/49%) à condition qu’elles s’engagent à respecter le nombre d’emplois qu’elles se seront engagées à créer en Algérie de façon contractuelle.
Si au bout de 5 ans, les emplois prévus n ‘ont pas été créés dans la réalité, l’actionnaire algérien deviendra automatiquement majoritaire dans la société.
Ces entreprises pourraient créer sur 5 ans 350 000 emplois.
Une agence nationale de l’emploi sera créée afin de référencer tous les demandeurs d’emplois et toutes les offres d’emplois.
Un comité indépendant gèrera cette base de données pour éviter les problèmes de ma3rifa et de copinage.

3) Je vais développer le tourisme international (à l’exemple de la Turquie) afin d’offrir du travail qualifié (dans les domaines de la gestion, management, ressources humaines) et non qualifié (restauration, hotellerie, rénovation des sites historiques, etc..) à nos jeunes au chômage.
Dans les villes, je construirais des foyers de jeunes travailleurs afin que les jeunes qui viennent de la campagne puissent bénéficier d’habitations bon marché pendant la durée des chantiers.
Les petits commerces verront leur chiffre d’affaires exploser dans les zones touristiques.
J’entends développer en priorité un tourisme familial et culturel.
Le tourisme pourrait créer sur 5 ans 450 000 emplois directs et indirects.

Si cette proposition de Rachid Nekkaz vous intéresse, apportez votre signature en cliquant ici SVP :

http://nekkazpresident.com/75-000-signatures/

Barakallah oufikoum

 

 مكافحة البطالة التي تخص 6 ملايين 

جزائري (بما في ذلك النساء الماكثات في البيت / ربات البيوت). رشيد نقاز المرشح المحتمل لرئاسيات 2014، يقترح توفير 800000 وظيفة خلال 5 سنوات و إعطاء الأولوية للتكوين المهني، وتنصيب شركات جزائرية وأجنبية في مناطق صناعية حرة، والسياحة الدولية.

1) بالنسبة للمواطنين الغير مكونين مهنياً أو البطالين، سألتزم بإنشاء مدارس تكوين في كل الولايات هدفها تعليم وظيفة يدوية (البناء، الكهرباء، السباكة، النجارة، والأشغال العامة، الخ ..)، أو وظيفة في الإعلام الألي (تعلم المهن التي تخص شبكة الإنترنت، والبرمجة). . 2) سوف أقوم بإنشاء 48 منطقة صناعية حرة في جميع الولايات لجذب الشركات الجزائرية والأجنبية المنتجة للمعدات و السلع المخصصة للإستهلاك (وليس التسويق والتوزيع) من أجل توظيف الشباب. هذه الشركات الجديدة التي يتم انشاؤها، لن تدفع أي ضرائب لمدة 5 سنوات في المدن الشمالية، ولمدة 10 سنوات في مدن الصحراء. سيتم تغيير قانون ال 49/51%. بالتالي يمكن للشركات الأجنبية أن يكون لها أغلبية رأس مال الشركات التي تقوم بتنصيبها في الجزائر (أي 51/49%) ولكن بشرط الامتثال لعدد الوظائف التي تتعهد بإنشائها في الجزائر من أجل توظيف جزائريين، بصفة تعاقدية. إذا لم تخلق مناصب الشغل المتفق عليها في الواقع في ظرف 5 سنوات، يصبح المساهم الجزائري تلقائيا المساهم الأكبر في الشركة. يمكن لهذه الشركات إنشاء أكثر 350000 وظيفة خلال 5 سنوات. سيتم إنشاء وكالة وطنية للعمل من أجل اظافة جميع طالبي العمل وجميع عروض العمل إلى مرجع خاص. وستقوم لجنة مستقلة بإدارة قاعدة البيانات المتعلقة بهذا المرجع لتجنب مشاكل « المعريفة » والمحسوبية.

3) اتعهد على تطوير السياحة الدولية (كما هو الحال في تركيا، على سبيل المثال) من أجل توفير مناصب شغل مؤهلة (في مجالات الإدارة، والموارد البشرية) وغير المؤهلة (عمل في المطاعم، والفنادق، وترميم المواقع التاريخية الخ …) لشبابنا العاطلين عن العمل. في المدن، سألتزم ببناء منازل مخصصة لإستقبال العمال الشباب حتى يتمكن الشباب القادمون من المناطق الريفية من الإستفادة من سكن منخفض التكاليف خلال فترة المشاريع. بهذه الطريقة، سنلاحض إنفجار الإيراد بالنسبة للشركات الصغيرة في المناطق السياحية. أنوي في البداية وضع أولوية على السياحة العائلية والثقافية. يمكن أن تخلق السياحة خلال 5 سنوات أكثر من 450000 فرصة عمل مباشرة وغير مباشرة.

إذا كان هذا الإقتراح من رشيد نقاز يهمك، إمنح توقيعك بالنقر على هذا الرابط من فضلك:

http://nekkazpresident.com/75-000-signatures

بارك الله فيكم ووفقنا وإياكم إلى كل خير.

Aide aux populations vivant dans les douars : 2500 écrivains publics.

Pour des parents qui n’ont jamais été à l’école comme les miens, les écrivains publics sont d’une grande importance pour les aider dans leur vie quotidienne et dans leur rapport avec l’administration.

ecrivain public

Dès 2015, dans 5000 douars algériens à travers tout le pays, je m’engage à mettre en place 2500 écrivains publics itinérants, assermentés par la Commune locale, afin d’aider les populations dans leurs différentes démarches administratives : état civil, demande de logement, demande de formation ou d’inscription dans une école, constitution d’un dossier de retraite, demande d’aide au titre d’un handicap, demande de prise en charge médicale, demande de subvention agricole, etc…

Ces écrivains publics officieront 2 à 3 jours par semaine dans chaque douar dans un premier temps afin d’évaluer et de répondre aux besoins des populations locales.

Il seront installés dans un premier temps dans un hanout (épicerie) du douar. L’Etat mettra à disposition de ces écrivains publics un PC portable (+ une clé USB internet) et une imprimante, afin de les aider dans leur travail de service aux citoyens.

Si vous trouvez cette proposition pertinente,
Soutenez la candidature de Rachid Nekkaz aux présidentielles de 2014 en cliquant ici SVP :
http://nekkazpresident.com/75-000-signatures/

Diviser le budget du Ministère des Moudjahidines par 3 en 5 ans pour investir dans l’école technologique.

Salem, Azul,
Qu’en pensez-vous ?
Algerie-numerique-a-l-ecoleL’Algérie doit son indépendance grâce au sang versé par nos Chouhadas (Allah Irhamhoum).

La Nation leur sera à jamais reconnaissante. L’Algérie a largement récompensé les familles des Chouhadas et les combattants de la guerre d’indépendance sous forme de rentes, de pensions et de licences accordées en tous genres.

51 ans après l’Indépendance, Rachid Nekkaz dont l’oncle Djilali CHEBOUB (Allah irhmou), a été un des animateurs du FLN dans la région parisienne en France, considère que la dette de l’Algérie à l’égard des familles des Chouhadas a été largement honorée.

Le Ministère des Moudjahidines est fortement doté : 241 milliards de DA seront alloués à ce Ministère en 2014, plus que le budget de l’agriculture (233 milliards de DA) et surtout soit trois fois plus que le budget du Ministère de la Justice (72 milliards de DA).

C’est pourquoi, Rachid Nekkaz propose de diviser le budget du Ministère des Moudjahidines par 3 sur une période de 5 ans de façon à ce que le budget de ce Ministère soit doté des mêmes crédits que ceux du Ministère de la Justice.

L’argent qui sera récupéré du Ministère des Moudjahidines sera totalement ré-investi dans la réforme du système éducatif afin que dans toutes les écoles d’Algérie, il y ait des ordinateurs (tablettes), des connexions internet à haut débit et un personnel enseignant qualifié.

Ainsi, la jeunesse algérienne sera mieux préparée aux défis technologiques de demain.

Si cette proposition vous intéresse,

Soutenez la candidature de Rachid Nekkaz, Candidat des Jeunes et du Changement aux présidentielles algériennes de 2014 :

http://nekkazpresident.com/75-000-signatures/

Doubler les Visas pour les jeunes Algériens

Salem, Azul,

Doubler les Visas pour les jeunes Algériens

Je m’engage à négocier avec l’Europe, les USA et le Canada l’obtention de visas pour les jeunes et les personnes malades dans le cadre des accords commerciaux avec ces pays (pétrole et gaz contre visas).

L’Algerie doit être considérée et respectée comme un État partenaire à part entière dans les relations internationales.

À ce titre, Rachid Nekkaz demandera et négociera aussi la suppression des visas pour les personnes âgées et malades.

En tant que citoyen voyageant avec un visa, Rachid Nekkaz défendra mieux que personne les intérêts des jeunes et des personnes malades afin de se rendre à l’étranger soit pour des raisons médicales ou pour des raisons universitaires ou professionnelles.

Si vous partagez cette idée,
Soutenez la candidature de Rachid Nekkaz aux présidentielles d’avril 2014

http://nekkazpresident.com/75-000-signatures/

Rachid Nekkaz propose la Fin du Service militaire obligatoire

Salem, Azul,

Vers la Fin du Service militaire obligatoire en Algérie :

armée

Rachid Nekkaz, Candidat de la Jeunesse et du Changement à l’élection présidentielle de 2014, propose de transformer le service militaire en service civique de 12 mois.

Les jeunes algériens pourront alors apporter inshaallah leur énergie, leur savoir-faire et leur passion nationale au service de l’éducation, de l’environnement ou à des …milliers d’associations à travers le pays.

Rachid Nekkaz entend faire évoluer l’armée algérienne vers une armée de métier (professionnelle) dont la priorité essentielle sera la défense des frontières avec nos voisins africains, sources de grande instabilité pour l’Algérie.

Il souhaite aussi jeter les base d’une industrie militaire algérienne (maghrébine) afin de ne pas dépendre de l’étranger.

Si cette idée du programme de Rachid Nekkaz vous intéresse, 75 000 signatures de citoyens algériens sont obligatoires pour qu’il devienne Candidat officiel en avril 2014 inshaallah.

Chokran/Thanmirth/Merci
SVP Cliquez ici : http://nekkazpresident.com/75-000-signatures/

.رشيد نكاز المرشح لرئاسة الجزائر يتخلى عن جنسيته الفرنسية‎

Salem, Azul,

C’est officiel, Rachid Nekkaz n’est plus Français.

 
Abandon Nationalité Française

Voici la Déclaration du Journal Officiel :

Rachid Nekkaz n’est plus citoyen français.
Il a VOLONTAIREMENT abandonné sa Nationalité Française.

Comme il s’y est engagé, Rachid Nekkaz est aujourd’hui exclusivement un Citoyen Algérien.

CHOKRAN/THANMIRTH/MERCI

Rachid Nekkaz Candidat à l’élection présidentielle en 2014

 

 

 

 

Soutenez la candidature de Rachid Nekkaz aux présidentielles de 2014 en cliquant ici SVP :
http://nekkazpresident.com/75-000-signatures/

Communiqué : Algérie-Maroc : Barakat !

Rachid Nekkaz, candidat aux présidentielles algériennes d’avril 2014, demande au Président Bouteflika et au Roi Mohamed VI de cesser de jouer aux enfants gâtés sur le destin de 100 millions de Maghrébins.
BoutefM6
Après la… déclaration du Président Bouteflika demandant légitimement l’ajout d’observateurs des droits de l’homme au Sahara occidental et la décision du Maroc de rappeler son ambassadeur d’Alger pour consultation, Rachid Nekkaz considère qu’il est temps pour les dirigeants du Maghreb de se comporter en Hommes d’Etat soucieux de l’intérêt exclusif du peuple maghrébin.L’heure des caprices d’Etat doit être révolue. Il est temps de se mettre autour d’une table et de crever l’abcès d’un demi-siècle d’incompréhensions mutuelles, de stérilité diplomatique et de gâchis économique avec un seul perdant : le peuple maghrébin.

Rachid Nekkaz en appelle à une normalisation rapide des relations entre l’Algérie et le Maroc en abordant sans tabous tous les différends (Sahara occidental, drogue, frontières, contrebande, etc…) pour éviter une dégradation des relations bilatérales et cesser d’être la risée du Monde civilisé.

http://nekkazpresident.com/75-000-signatures/

La justice française fait pression sur Rachid Nekkaz

Communiqué

Ce jeudi 24 octobre à 13h30 au TGI de Paris (11ème chambre) :
Procès du militant des droits de l’homme et candidat aux élections présidentielles algériennes Rachid Nekkaz poursuivi pour corruption active.

parrainage LepenLa justice lui reproche d’avoir acheté publiquement le 8 mars 2012 (journée internationale de la femme)  au profit de Marine Le Pen un parrainage présidentiel auprès d’un Maire d’une commune alsacienne .

Rachid Nekkaz qui a rendu son passeport français ce mercredi 23 octobre à l’Elysée, a toujours reconnu les faits et assume cet acte citoyen afin que l’élection présidentielle française soit nettoyée de la gangrène de la corruption qui mine le système des parrainages des élus, corrompu et corruptible.

Rachid Nekkaz a acheté ce parrainage publiquement auprès du maire alsacien pour un montant de 650 € afin de dénoncer le système des parrainages des maires et le faire remplacer par un système de parrainages citoyens comme en Algérie où le parrainage de 60 000 citoyens-électeurs est suffisant pour être candidat officiel aux présidentielles.

Rachid Nekkaz, candidat déclaré aux présidentielles algériennes d’avril 2014 invite la France à s’inspirer du modèle algérien beaucoup plus démocratique.

Voici le lien de la vidéo sur YouTube de l’achat du parrainage au profit de Marine Le Pen. Elle démontre que le système des parrainages est corrompu et corruptible par tout citoyen qui en a les moyens :
http://www.youtube.com/watch?v=ys8qi8z2F3s

Rachid Nekkaz a été incarcéré une semaine en prison à Fresnes en mars 2012 pour avoir démontré et révélé la corruptibilité du système des parrainages des Maires en France.

Contact :
Rachid Nekkaz
www.nekkazpresident.com

Voix du Nord – 11 octobre 2013

Rachid Nekkaz à Lille lundi pour contester des amendes antiniqab… en les payant
Nekkaz et Hind devant l'Elysee

Et si le chéquier était le meilleur des boucliers ? À la fois riche businessman et militant inclassable, Rachid Nekkaz le clame. Ce golden boy de l’ère internet érige même sa fortune en rempart contre la loi réprimant le port du voile intégral. Rachid Nekkaz tend d’ailleurs des cartes de visite de globe-trotter. Cette loi, il la combat en France, en Belgique et maintenant en Suisse. Le dandy de 41 ans sera à Lille lundi. But : régler l’amende pour port de niqab d’une jeune Roubaisienne convertie. Particularité : Claire cumule plus de dix contraventions en six mois. Un investissement à long terme ?

L’homme ne partagera peut-être pas la comparaison, mais tant pis. Les Don Quichotte sans parti politique derrière eux, mais avec une cassette bien remplie, sont une catégorie assez rare en France. Après avoir dû renoncer à l’élection présidentielle de 2007, Rachid Nekkaz secoue la porte du Parti socialiste, notamment en tentant d’être candidat à la primaire citoyenne de 2011. En 2012, il est interpellé pour soupçon d’achat de parrainage d’un maire en vue de l’élection présidentielle. «J’ai voulu dénoncer l’hypocrisie de ce système », explique aujourd’hui le millionnaire.

Nekkaz s’est définitivement replié sur son association, Touche pas à ma constitution. Et celle-ci lui donne visiblement beaucoup de travail. « Je rentre du Soudan, narre le businessman. À Khartoum, j’ai soutenu Amira, une jeune femme qui refusait de porter le voile et risquait la flagellation. Devant le ministère public, je l’ai défendue en demandant à ce que la sanction soit une amende, pas un châtiment physique. Le procès a été reporté. » Et militer directement contre la loi soudanaise ? « Je défends la liberté de porter ou de ne pas porter le voile », complète Nekkaz, qui a provisionné un million d’euros pour agir en faveur des femmes en voile intégral. D’abord en France, puis en Belgique et en Suisse.

La loi « antiniqab » déborde des frontières hexagonales ? Nekkaz la marque à la culotte. « À titre personnel, je suis opposé au voile intégral, rappelle l’homme d’affaires. Je comprends même son interdiction dans des espaces fermés. Mais pas dans la rue tout de même ! C’est d’ailleurs la position du Conseil d’État. » L’homme, qui se compare volontiers à Voltaire, a donc enfourché son cheval de bataille. Son arme : le chéquier. Et il commence à cumuler les zéros. En kilomètres et en euros. Lundi, à la trésorerie de Lille, Nekkaz réglera sa 691e contravention. Soit une dépense cumulée de 126 400 €, frais d’avocat compris.

Plusieurs fers au feu

« C’est ma façon de neutraliser ce texte », décrypte un homme disposant de plusieurs fers au feu. La loi « antiniqab » est appliquée depuis octobre 2011. Le 27 novembre, la Cour européenne des droits de l’homme rendra une décision concernant le cas d’une jeune Française ayant épuisé tous les recours légaux en France. Question cruciale : ce texte est il conforme à la Convention européenne des droits de l’homme ? Nekkaz sera assidu à l’audience.

« J’ai contacté Rachid Nekkaz par internet, explique Claire, 25 ans. J’avais appris qu’il aidait les jeunes femmes en voile intégral. » Lundi, cette Roubaisienne sera aux côtés du dandy parisien. Ou peut-être l’inverse. Interpellée intégralement voilée à la gare Lille-Flandres, la Nordiste devra s’acquitter de 172 €. Nekkaz s’en chargera. Restent les motivations de cette jeune maman, pour l’heure seule avec sa fillette. Intégralement voilée depuis six mois, Claire collectionne les contraventions. Elle vient de passer le cap de la dizaine. « Un jour, j’en ai même reçu deux en deux heures ! », soupire la jeune femme.

En même temps, le mot acharnement ne franchit jamais les lèvres de Claire. Et encore mois celui de militantisme. Convertie depuis deux ans, « intéressée par l’islam » depuis bien plus longtemps, elle espère uniquement « trouver un compromis avec la loi ». Sans trop savoir lequel.
« Nous sommes dans un pays de liberté, insiste Claire. Je veux juste que l’on me laisse porter mon voile intégral. Je connais sa valeur. Je sais ce qu’il m’apporte. » Notamment une « protection contre le regard porté par les hommes ».

Pour la Roubaisienne, née dans le centre de Lille, abandonner ce vêtement serait « aussi inconcevable que de me voir demander de manger du porc ». En attendant, cette maman rapporte une escalade dont elle subit seule toutes les conséquences. « Je suis généralement contrôlée à Roubaix, décrit Claire. Le plus souvent en rentrant ou en sortant de chez moi. En général dans la même rue. » La femme en niqab réside à proximité du commissariat central. « Les policiers me connaissent, reprend la convertie. Ils ne me demandent même plus de lever mon voile. Début septembre, j’ai été arrêtée deux fois. Les agents ne m’ont pas demandé ma carte d’identité, uniquement demandé mon nom. »

On ne le bâillonnera pas

Le ton est résigné. On a davantage affaire à une persévérante qu’à une irréductible. À une situation générale tenant presque de la routine. Manifestation : « Nous sommes dans un pays de liberté et nous ne pouvons pas nous habiller librement. » Sanction : l’application de la loi. Entre les deux, à un jet de TGV, Rachid Nekkaz… « Je ne cherche pas à plaire, martèle ce dernier. Je défends des principes. J’irai jusqu’au bout. » Une façon de montrer l’exemple ? Issu d’une famille immigrée algérienne, Nekkaz vient de renoncer à la nationalité française. « Le 23 octobre à 11 h 30, j’irai rendre mon passeport à la préfecture de Créteil », assène le millionnaire. Sa façon à lui de « répondre aux contrôles fiscaux et autres tentatives de pression ». Dans sa lutte pour les droits des femmes voilées, on ne le bâillonnera pas.

Flagellation d’une femme au Soudan/Nekkaz traveling to Sudan to support woman facing flogging

Communiqué/flagellation d’une femme au Soudan

Rachid Nekkaz se rendra ce jeudi 19 septembre au Tribunal à Khartoum (Soudan) apporter son soutien à Amira, la jeune femme qui a refusé de remettre son voile.

amira

 Ce jeudi 19 septembre, Rachid Nekkaz, militant des droits de l’Homme et candidat aux élections présidentielles algériennes d’avril 2014, se rendra à Khartoum pour exhorter le gouvernement soudanais à renoncer à la pratique de la flagellation (article 152 du code pénal soudanais).

Au nom du respect universel des libertés publiques, Rachid Nekkaz sera présent au tribunal pour apporter son soutien à Amira et aux femmes soudanaises qui refusent librement de couvrir leurs cheveux dans l’espace public.

Rachid Nekkaz a créé en juillet 2010 un fonds de défense de la liberté et de la laïcité afin de payer les amendes des femmes qui portent librement le niqab dans la rue exclusivement.

Press Release: Nekkaz traveling to Sudan to support woman facing flogging 

Rachid Nekkaz is traveling to the Khartoum Courthouse where Amira, the woman who faces flogging for refusing to cover her hair, is scheduled to be tried and possibly faces flogging. 

This Thursday, September 19th, Rachid Nekkaz, the human rights activist and candidate for the 2014 Presidential elections in Algeria, will be arriving in Khartoum, Sudan, to urge the Sudanese government to renounce its use of flagellation (article 152 of the Sudanese penal code).

In the name of universal respect of human rights and personal freedom in public spaces, Rachid Nekkaz intends to be present at the courthouse hearing to personally bring his support to Amira, and to all Sudanese women who freely refuse to cover their hair in public open spaces.
Rachid Nekkaz created a fund in June 2010 for the defense of personal and religious freedom in public spaces.  The fund is used to pay the fines for women in Europe who chose freely to wear the niqab on sidewalks and outside spaces.

Contact :
Rachid Nekkaz
Tel : (33) 660419059
www.nekkazpresident.com

Journal des Emirats : The National / 6 sept 2013

Photo Niqab AN
‘Zorro of the niqab’ renounces French nationality for Algerian presidential bid Colin Randall

MARSEILLE // A French-Algerian businessman nicknamed « Zorro of the niqab » for his support of French Muslim women fined for covering their faces in public has renounced French nationality to stand for the Algerian presidency.

Rachid Nekkaz, a self-made millionaire, hopes to replace the country’s longest-serving president, Abdelaziz Bouteflika, in elections next April. Mr Bouteflika, 76, a veteran of the war of independence that brought Algeria freedom from France in 1962, is in failing health. There has been speculation about his ability to continue his presidential functions. His absence from Eid Al Fitr prayers at the Grand Mosque of Algiers last month drew attention and was unprecedented in three terms of office that began in 1999. Mr Nekkaz, who made his fortune from internet and property interests, was born in France to Algerian parents, giving him dual nationality. He has now relocated to his family’s native country.

His presidential ambitions required him to hold solely Algerian citizenship. But Mr Nekkaz met this condition with dramatic flourish, writing to the French president, François Hollande, asking him to cancel his French nationality with immediate effect as a « serious decision, deliberate and without appeal ». He declared continuing affection for French values, culture and history but condemned the 2011 law banning the niqab in public places as a departure from the country’s principles of freedom.

« For a child who was rocked to sleep to the fables of La Fontaine, for a student who fed on the philosophies of Rousseau and Voltaire, the man I have become cannot breathe the draconian and corrupt oxygen prevailing in France today, » he wrote. Touches Pas a Ma Constitution (Hands Off My Constitution) was founded by Mr Nekkaz in France in 2010 as the country prepared to enact the anti-niqab law. He explained that while he personally disliked Muslim women choosing face-covering headwear, he regarded it as their fundamental right to do so and promised to use the fund to pay any fines imposed. Two years after the law took effect he estimates his organisation has settled 688 fines, plus legal fees, imposed on 412 women in France and also Belgium, which has a similar law, at a cost of €115,000 (Dh558,000).

In his letter to Mr Hollande, Mr Nekkaz said the law effectively condemned women to house arrest if they were determined to stick to their principles and did not wish to be arrested. « Some may consider my decision a whim or a stunt, » he wrote, « or simply as an act of folly at a time when thousands of foreigners risk their lives in rickety boats to enjoy the crumbs of western paradise and live in France, where hundreds of thousands of illegal immigrants live in precarious conditions with no more than the dream of marrying a French national [to gain citizenship].

 » In an email interview about his move to Algeria, Mr Nekkaz said he expected the formalities of abandoning his French citizenship to be completed within weeks, allowing him to campaign freely in Algeria. « As yet, the Algerians do not know my name, » he said. « But they all know there is an Algerian who defends the freedom of women to wear the niqab in France and Europe. They know this is a man of principles and beliefs who is not a product of the Algerian political system that has disappointed many in its 51 years. » He nevertheless paid tribute to Mr Bouteflika for, in particular, « significantly reducing violence in Algeria after a civil war that killed 200,000 Algerians in addition to 20,000 missing [in the 1990s].

 » But he added: « When I look at the map of Africa, the Middle East and the Muslim world as a whole, I see that violence has become a daily given, almost a foregone conclusion. « Whether it be in Palestine, Lebanon, Syria, Egypt, Libya, Tunisia, Sudan, Yemen, Iraq, Mali, Nigeria or Afghanistan, there is an urgent diplomat, human and even spiritual to react in a swift and enduring manner. » He proposes the creation of an international Muslim peacekeeping force, 50,000-strong, to serve as « the armed wing of the new Muslim diplomacy that I advocate ». As for Algeria itself, he promised higher wages as part of an attempt to rebuild a « rich country whose people are poor » as a model for the Maghreb and Middle East.

« The potential is enormous, but society is completely blocked, » he said. « Algeria has the second largest foreign exchange reserves of the Arab world after Saudi Arabia. I want to invest all this in the agricultural, industrial and technological fabric of our country instead of funding western economies. » In an interview with the Algerian news website Alger Info, he said Algeria had no option but to change. « When you see the situation deteriorate in Egypt, Algeria must now become an example, to show it has drawn the political consequences of the black decade our country knew in the 1990s. »

Mr Nekkaz has presented himself for election at various levels in France, including unsuccessful attempts to stand for the presidency, which is restricted to candidates able to secure the signatures of 500 mayors. His wife, Cécile, Californian-born of French and Uruguayan parents, and their son have accompanied him on his « great new human and political adventure ».

Read more: http://www.thenational.ae/news/world/europe/zorro-of-the-niqab-renounces-french-nationality-for-algerian-presidential-bid#ixzz2eDBgnpSU

Limiter la durée d’exercice du pouvoir du Président de la République à 2 mandats de 5 ans

Salem, Azul,

Pour 2014, en Algérie,

je propose de mettre en place les reformes constitutionnelles suivantes :
URNE

1) Limiter la durée d’exercice du pouvoir du Président de la République à 2 mandats de 5 ans, soit au total 10 ans maximum.

Pourquoi ? Afin de protéger la démocratie algérienne contre la tentation totalitaire, d’éviter les effets pervers de l’usure du pouvoir et de favoriser le renouvellement de la classe politique à tous les échelons locaux, régionaux et nationaux.

2) Inscrire automatiquement tous les citoyens algériens sur les listes électorales.

Pourquoi ? Aujourd’hui, plus de 5 millions d’Algériens, notamment les jeunes, ne sont pas inscrits sur les listes électorales: ils n’ont pas de carte d’électeur; ils ne peuvent donc pas voter. Personne ne les écoute ou ne leur demande leur avis.

Il est important que TOUS les Algériens puissent êtres des citoyens actifs et participent à la vie démocratique de notre pays pour que les grandes décisions locales ou nationales se fassent avec leur participation, et non dans leur indifférence.

Qu’en pensez-vous?

J’attends vos remarques, vos critiques et vos suggestions.

CHOKRAN/THANMIRTH/MERCI

Rachid Nekkaz
Candidat à l’élection présidentielle en 2014

Soutenez la candidature de Rachid Nekkaz aux présidentielles de 2014 en cliquant ici SVP :
http://nekkazpresident.com/75-000-signatures/

Programme : augmenter les salaires de 30%

Salem, Azul,

Qu’en pensez-vous ?

Je propose d’ici 2019 sur 5 ans, d’augmenter les salaires de 30% afin de valoriser toutes celles et ceux qui travaillent en Algérie et ainsi d’augmenter le pouvoir d’achat de nos concitoyens.

salaire 30Aujourd’hui, les produits de première nécessité sont très chers pour le consommateur algérien. Je propose de faire une politique de contrôle relatif des prix.

Avec un salaire moyen (41.200 DA par mois dans le public contre 23.900 DA par mois dans le privé), le jeune travailleur algérien n’a pas les moyens de subvenir aux besoins de première nécessité de sa famille (nourritures, logement).

Cette augmentation des salaires sur 5 ans ne créera d’inflation car elle ne passera pas une augmentation de la masse monétaire mais par un meilleur contrôle des ressources financières du pays, des dépenses publiques et par une lutte intelligente et efficace contre la corruption.

Les députés et sénateurs algériens ont augmenté en mai 2013 leurs salaires de 30% (400 000 DA par mois).
Pourquoi n’ont-ils pas augmenté les salaires de nos travailleurs algériens aussi ?

DIMINUER LES ECARTS ENTRE LES SALAIRES DANS LE PUBLIC ET DANS LE PRIVE

Je propose aussi de diminuer les écarts entre les salaires du public et ceux du privé. En Algérie, travailler dans le public vous permet d’avoir un salaire supérieur de 70% au privé. Ce n’est pas acceptable.

OFFRES D’EMPLOIS SUR INTERNET

Je propose aussi de créer un site internet des offres d’emplois dans le public et dans le privé disponibles dans tout le pays afin d’aider le chômeur algérien à trouver un travail plus facilement.

Comment financer ces mesures ?

Aujourd’hui, la mauvaise gestion de l’argent public de l’Algérie coûte très cher au pays (20 milliards DA par an).

En mettant en place une bonne gouvernance (gestion) des entreprises publiques et de l’Etat et en créant les conditions d’une lutte efficace contre la corruption, l’Algérie a les moyens économiques de financer l’augmentation des salaires de 30% de tous les travailleurs algériens.

Soutenez la candidature de Rachid Nekkaz aux présidentielles de 2014 en cliquant ici SVP :
http://nekkazpresident.com/75-000-signatures/

Programme : vendre 10 % de la Sonatrach aux petits actionnaires algériens pour lutter contre la corruption

Qu’en pensez-vous ?

Pour 2014, en Algérie :

Pour lutter contre la corruption, je propose de vendre (privatiser) 10% du capital de la Sonatrach (entreprise nationale des hydrocarbures, pétrole et gaz) aux bénéfices exclusifs des petits actionnaires algériens.

Pourquoi ?

Sonatrach

Depuis la nationalisation des hydrocarbures en février 1971 par le Président algérien Houari Boumediene (Allah irhmou), la Sonatrach est devenue la première entreprise africaine avec un chiffre d’affaires colossal, de près de 80 milliards de $. Sonatrach est le 12e groupe pétrolier au niveau mondial, le 4e exportateur de GNL, le 3e exportateur de GPL et le 5e exportateur de gaz naturel.

Cette entreprise nationale représente 98% des ressources en devises du pays tout entier et 70% des recettes fiscales, ouvrant grands et gros les appétits des dirigeants et les ministres de tutelle.

Conséquence de cette situation totalement anormale :

Les scandales de corruption à répétition qui se comptent en milliards de $ de pertes pour le peuple algérien. Le dernier scandale en date est celui lié au Ministre de l’énergie, Chakib Khelil pour une corruption et des malversations à hauteur de 2 milliards de $.

Il est urgent de mettre en place des garde-fous :

Je propose trois garde-fous :

1) Le premier garde-fou sera la privatisation de 10% de l’entreprise publique destinée aux actionnaires algériens exclusivement qui auront des représentants au Conseil d’administration de la Sonatrach. L’objectif est de pouvoir être courant de tout ce qui se passe à l’intérieur et à l’extérieur de l’entreprise de façon à prévenir les tentatives de corruption et de malversations.

2) Le deuxième garde-fou que je propose concerne la taille de l’entreprise :

Sonatrach est un géant avec une taille disproportionnée.
Je propose donc de scinder la compagnie en 2 : une entreprise « pétrole » et une entreprise  » gaz ».

Ainsi, en divisant l’entreprise en 2, on crée deux entités différentes avec deux managements différents. En procédant ainsi, on diminue le risque de corruption possible.

Une des conséquences bénéfiques de cette stratégie, est de faire en sorte que chaque entreprise développe davantage ses potentialités.

Je cite un exemple : est-il normal que la Sonatrach qui exporte du pétrole brut, importe dans le même temps du carburant raffiné à destination des pompes à essence pour le consommateur algérien ?

Je réponds non.  Ainsi, un de mes engagements est de développer davantage l’activité « raffinage » de façon à ne plus importer du carburant raffiné.

3) Enfin le 3ème garde-fou concerne le management des deux nouvelles entreprises créées :
Chacune d’elles aura un conseil d’administration et un conseil de surveillance.
Cette bicéphalité du management de ces entreprises contribuera elle aussi à réduire le risque de corruption.

Merci. J’attends vos remarques.

Rachid Nekkaz

Candidat à l’élection présidentielle
Algérie 2014

SOUTENEZ RACHID NEKKAZ POUR 2014

[contact-form-7 404 "Not Found"]

Programme : Suppression du Salaire du Président de la République

Salam, Azul,

Qu’en pensez-vous?

Pour 2014, en Algérie :

Je propose la suppression du salaire du Président de la République qui sera rémunéré à hauteur d’un 1 Dinar symbolique.

1 Dinar

1  DC’est non seulement important sur le plan du symbole mais aussi et surtout sur le plan de l’exemplarité.

L’Algérie qui a obtenu la médaille de bronze de la corruption (classée 105 sur 107 pays corrompus selon l’ONG Transparency International) a le devoir non seulement de lutter farouchement contre la corruption mais d’avoir à la tête de l’Etat un Homme honnête, compétent, visionnaire et surtout désintéressé.

Un Président ne doit pas se servir mais servir le pays et son peuple.

C’est pourquoi je considère que celle ou celui qui aspire aux plus hautes responsabilités d’un Etat doit le faire avec un souci de moralité, d’exemplarité et de dévouement total à l’intérêt général et à la chose publique.

Car dans ma philosophie, être Président de la République ce n’est pas un métier; c’est un sacerdoce.

Par ailleurs, dans le même esprit, je propose la baisse des salaires des Ministres et des Parlementaires (Députés et Sénateurs) à hauteur de 30%.

Merci.

Rachid Nekkaz
Candidat à l’élection présidentielle
Algérie 2014