Programme : augmenter les salaires de 30%

Salem, Azul,

Qu’en pensez-vous ?

Je propose d’ici 2019 sur 5 ans, d’augmenter les salaires de 30% afin de valoriser toutes celles et ceux qui travaillent en Algérie et ainsi d’augmenter le pouvoir d’achat de nos concitoyens.

salaire 30Aujourd’hui, les produits de première nécessité sont très chers pour le consommateur algérien. Je propose de faire une politique de contrôle relatif des prix.

Avec un salaire moyen (41.200 DA par mois dans le public contre 23.900 DA par mois dans le privé), le jeune travailleur algérien n’a pas les moyens de subvenir aux besoins de première nécessité de sa famille (nourritures, logement).

Cette augmentation des salaires sur 5 ans ne créera d’inflation car elle ne passera pas une augmentation de la masse monétaire mais par un meilleur contrôle des ressources financières du pays, des dépenses publiques et par une lutte intelligente et efficace contre la corruption.

Les députés et sénateurs algériens ont augmenté en mai 2013 leurs salaires de 30% (400 000 DA par mois).
Pourquoi n’ont-ils pas augmenté les salaires de nos travailleurs algériens aussi ?

DIMINUER LES ECARTS ENTRE LES SALAIRES DANS LE PUBLIC ET DANS LE PRIVE

Je propose aussi de diminuer les écarts entre les salaires du public et ceux du privé. En Algérie, travailler dans le public vous permet d’avoir un salaire supérieur de 70% au privé. Ce n’est pas acceptable.

OFFRES D’EMPLOIS SUR INTERNET

Je propose aussi de créer un site internet des offres d’emplois dans le public et dans le privé disponibles dans tout le pays afin d’aider le chômeur algérien à trouver un travail plus facilement.

Comment financer ces mesures ?

Aujourd’hui, la mauvaise gestion de l’argent public de l’Algérie coûte très cher au pays (20 milliards DA par an).

En mettant en place une bonne gouvernance (gestion) des entreprises publiques et de l’Etat et en créant les conditions d’une lutte efficace contre la corruption, l’Algérie a les moyens économiques de financer l’augmentation des salaires de 30% de tous les travailleurs algériens.

Soutenez la candidature de Rachid Nekkaz aux présidentielles de 2014 en cliquant ici SVP :
http://nekkazpresident.com/75-000-signatures/


Commentaire

Programme : augmenter les salaires de 30% — 14 commentaires

  1. que dieux vous garde et vous bénisse monsieur Racid ,c’est cimplement tous le monde arrete de voler et enlever la rachoua en Algerie ,et que tous le monde paye les impots,et avoir un grand encadrement des vrais cadres honnetes ,l’Algerie deviendra mieux que Debay .Rabi m3ak

  2. Bonjour monsieur rachid nekkaz notre future présidente de République algérien démocratique et populaire je tiens à vous dire que je suis avec vous de tout coeur et de toute mes forces je vous remercie pour tout ce que vous avez fais intelligence et gentillesse compétences et courage je vous souhaite toute la réussite et inchallah que dieu vous protège je vous mes condoléances pour votre maman rabi yarhamha bon courage à vous cordialement Mr ouadah salah

  3. Bonjour,
    Je pense que le problème en Algérie est surtout une gestions catastrophique (volontaire et involontaire) des ressources, depuis des décennies l’argent public a été dépensé d’une manière totalement floue sans parler de la corruption. Les matières de première nécessite sont quant à elles monopolisées par des barons et même si vous me dite que l’état soutient ces produits je vous répondrai que ce soutient c’est de l’argent public qui va aux poches de ces dit barons.
    Alors ce n’est pas les salaires qui devrons être augmentés mais plutôt régulariser les marchés et briser les monopoles. Je sais que ce n’est pas facile et que ces gens ne vont pas se laisser faire et je sais qu’ils ont les moyens pour résister et plus encore, mais je le dit et redit, si on ne nettoie pas le pays de ces gens là l’Algérie ne sera jamais un pays Libre et moins encore un pays civilisé.

  4. Bonjour,
    j’ai lu les quelques point publié ici et ma réflexion est…….. qu’en est il du redressement économique du pays? vous n’apportez rien de neufs?
    , vu que vous comptez vous aussi déjà sur la rente pétrolière, « … grâce à une meilleure gouvernance (gestion) des ressources de l’Etat « … c’est bien de créer des base de données et utiliser les Tic pour facilité l’Embauche, sauf que c’est pas la le gros problème, mais plutôt dans le faite qu,il n y a pas de travail vu qu,il n y a ni industrie et encore moins une économie…. les diplômés y en a mais rare ceux qui trouvent et travaillent dans leurs véritable spécialité, et puis…. savez vous seulement que le système éducatif en Algérie es en décadence voir en chute libre…. au moins deux générations ont été sacrifiées donc n’ont pas « le niveau » … comment procéderiez vous donc avec ce tas de ruine??? on a déjà vendu « des sources de revenus algériennes » dans le but de la privatisation en vu de re-booster tout ça……….. le résultat……….. elles ont disparues et les avantages fiscaux accordés a leurs dirigeants ont été des cadeaux supplémentaires….. et la liste est longue……….. le problème de l’Algérie n’est ni le salaire du président, ni sonatrach, ni les mandats…. cela sont secondaires………… donc a part ça……………. aucune feuille de route concrète….
    ps: Enfaîte pourquoi n y avait il pas eu de comité de soutien pour la dame qui se battait( au tribunal Int.) contre les qatari qui ont dépouillé la CNAN …. et dénoncé les biens des corrompus établi en France et un peu partout dans l’union européenne…. c’est bien plus important pour l,Algérie au lieu de dépenser des million pour contribuer une propagande inventé pour servir les intérêts politique des uns et des autres ….

    Cordialement

  5. Bonjour,
    je crois qu’il est temps de s’ateller a INDUSTRUALISER le pays. Les moynes financiers du pays ( en devise $) doivent servire à cela plutôt qu’à l’importation hors outils de travail (cette mesure -30%- donnera un éphèmère pouvoir d’achatTER étranger et faire le bonheur des importateurs). L’industrualisation et une agriculture moderne permetteront de créeer des emplois en masse, de la croissance et une économie de suffusance a terme. Une telle augmentation (30% des salaires) handicapera l’emploi en Algérie et génera de facto l’AUGMENTATION DES PRIX de toute facon. LA PRIORITE EST DE TROUVER DU TRAVAIL EN MASSE POUR LES ALGERIENS et songer à un systéme de protéction social digne d’un pays qui se permet le luxe d’annuler les dettes de pays « amis ».
    En outre une éventuelle stabilité politique, développement des infrastuctures…pourra attirer a terme les invistisseurs étrangers. Et une masse salariale élevée sera un handicape à cela et de toute facon contre productive si les Algériens n’arrivent pas à produire l’essentiel de ce qu’il consomment.
    La sagesse au pire nous obligent à nous aligner sur les salaires des pays à économies équivalentes.

    – l’argent qui vous servira à finacer cette proposition par la bonne géstion des moyens de l’état mettez le ,par exemple, dans le developpement du logement au profits des salararies, a loyer modéré;
    -à financer les frais de transports des salaries;
    -conditions de vie des salariés…

  6. Pour augmenter les salaires, il faut dabord que les Algériens retroussent leurs manches pour travailler, car la plus part sont des féniants. Si on arrive à développer l’Agriculture et etre autosuffisant (sécurité alimentaire), l’enveloppe financiere déstinée à l’importation de produits alimentaires (cereales, lait…..) sera utilisée à d’autres fins ( investissement, créations d’enplois..). Avec le développement économique (industrie, agriculture), la richesse se crée d’elle meme et automatiquement les salaires seront meilleurs.

  7. oui exactement il faut encourager les jeunes à travailler dans leur pays,l’algerie est un pays très riche en matiere première ,le soleil aussi est un moyen de richesse(l’energie renouvelable);
    voir audelà du petrole des maintenant.
    et equilibrer le public avec le privé…
    merçi pour cette occasion .

  8. Une augmentation de salaire ne fera qu’aggraver l’inflation et du même coup réduire le pouvoir d’achat pour une plus grande partie de la population. Un tel projet est populiste mais ne devrait en aucun cas faire partie d’une plate-forme économique sérieuse.

    Il faudrait plutôt favoriser l’emploi dans le secteur privé (= augmenter les revenus de l’état hors hydrocarbures) et alléger le fardeau salarial du secteur publique (réduire les dépenses de l’état) afin de créer une véritable dynamique économique. Les salaires eux suivront naturellement la courbe de l’offre et e la demande.

  9. on a pas besoin des augmentation de salaire mais celui du pouvoir d’achat avec la production national et le développement de l’agriculture sa se voie connaissez la situation économique en Algérie !!!

  10. Bonjour M. NEKKAZ,
    en matière d’emploi, il faut retirer les conditions comme celle de « fils d’ayant droit » .
    le mérite, la compétence qui doivent être mis en avant pas comme today ou le fils de passe avant .. si non c’est ça la raison de notre fuite .

    Si vous arrivez à mettre ça en place, à ce moment on dira qu’on est entrain d’aspirer à une société juste .
    fraternellement

  11. Bonjour,
    C’est le contraire de ce que vous avez dit ici :(travailler dans le public vous permet d’avoir un salaire supérieur de 70% au privé), le privé est beaucoup mieux payé par apport au public.
    un autre point ; y’a déjà des sites internet d’emploi comme : emploitic.com, emploipartner.com, emploinet.net………………

    Cordialement

    • Hichem a raison, vous êtes à coté de la plaque (désolé), le privé paie beaucoup plus que le publique et les sites d’emplois algériens sont légion.

      Pour ce qui est des augmentation de salaires, vous avancez un chiffre utopique, la réalité dit qu’il n y a pas assez de production, donc pas de contre partie, quelque soit la source des fonds, ça ne peut qu’être très néfaste pour notre économie. Si vous avez des arguments solides, je serais curieux de les connaitre.

  12. l’augmentation des salaires n’est pas une solution, cela va entrainer une inflation. donc la solution est de dynamiser l’économie nationale pour créer des richesses et ainsi bouleverser le marché de travail en matière d’offre et de salaire

    • M. Akli,
      nous ne financerons pas cette mesure en augmentant la masse monétaire mais grâce à une meilleure gouvernance (gestion) des ressources de l’Etat et d’une lutte intelligente contre la corruption qui coûte 20 milliards DA au pays chaque année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *