Rachid Nekkaz présente ses sincères condoléances à la famille du grand Homme d’Etat, si Hocine Ait-Ahmed, Rabi irhmou.

image 31

 


Salem, Azul,
La Kabylie a été un immense réservoir de combattants pour la liberté et pour l’Algérie. Si Hocine Ait Ahmed en faisait partie.

C’était un grand Homme d’Etat et un authentique révolutionnaire pour l’Indépendance de l’Algérie.

Ni l’Algérie, ni l’Histoire ne lui ont fait de cadeaux. Il aurait dû être Président de notre pays en 1979, après le décès du Président Boumediene et en 1992 après l’assassinat du Président Boudiaf. Rabi irhamhoum. Mais il ne voulait pas vendre son âme.

Il a créé en 1963 un grand parti, le FFS, fondé à l’époque sur des valeurs humaines et patriotiques.

Le destin a voulu qu’il meure en Suisse.

J’espère que tout le peuple algérien lui fera des funérailles nationales au cimetière El Alia à Alger parmi les grands Hommes d’Etat de notre pays, ennemis hier, mais frères pour l’éternité, pour le pire et pour le meilleur inshaAllah.

Nous espérons aussi que le Président Bouteflika honorera, comme il se doit et en personne, la mémoire de cet authentique révolutionnaire algérien.

SOUTIEN A LA CREATION DU PARTI MJC


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *